fbpx

Fracture numérique… fracture sociale pour les personnes âgées?

La crise sanitaire a bousculé notre façon de vivre avec une habitude de participer à la vie sociale par écran interposé. Les nouvelles technologies font désormais partie de notre quotidien mais c’est également un risque important de mise à l’écart.

Maud Vanhelleputte
Posté le

Près de 17% de la population française est concernée par une véritable fracture numérique (inégalité d’accès aux technologies numériques, elle se mesure tant d’un point de vue de l’outil que de l’usage). Les personnes les plus touchées sont celles de plus de 75 ans (67,2%). Quel est son impact pour ces personnes?


Un peu moins de 6 français de plus de 70 ans sur 10 sont équipés d’un smartphone.


En France, seulement 48% des 70 ans et plus se sentent compétents dans l’utilisation d’un smartphone. Internet permet de maintenir des liens sociaux et en être privé est un facteur d’isolement pour ces personnes. Surtout dans un contexte où l’évolution des relations familiales est liée aux nouveaux modes de vie et aux mobilités économiques. L’exclusion numérique est donc devenue un facteur aggravant de l’isolement relationnel.

Un écart générationnel existe entre les personnes qui sont baignées dans l’environnement numérique et celles qui l’ont vu arriver. Les personnes âgées ont été socialisés au numérique que sur le tard, voire pas du tout.



Cette fracture n’est toutefois pas une fatalité! De nombreuses entreprises et associations s’engagent pour lutter contre l’exclusion numérique. Découvrez notamment l’initiative de Neveo “Réduire la fracture numérique pour lutter contre l’isolement” organisée en collaboration avec Télé-Secours.

Nos derniers articles

Retrouvez ici nos publications les plus récentes

Ne ratez pas un article!

Inscrivez-vous pour recevoir nos articles dans votre boîte mail.